Informations sur la vie de l'association

10 juillet 2017

"Jubilation" estivale

Logo métaphore

Avec l'Apéro-philo de ce jeudi 20 juillet sur le thème de l'Identité s'est achevée une belle saison pour nos activités Métaphores. Cette année aura été marquée par une nouvelle dynamique. Le Café-philo de Bedous et la création du Manhattan-philo ont renouvelé les pratiques et les lieux d'accueil. Nous avons organisé pas moins de 40 activités, preuve que la philosophie dans la Cité trouve une expression vivante et un public désireux de réfléchir et, nous l'espérons, de poursuivre cette aventure collective.

La période estivale permet à chacun d'opérer une forme active de retraite, de "Jubilacion" comme disent les espagnols si bien inspirés. La retraite n'est pas, comme le veut la doxa, cette période qui achève la vie d'un individu après avoir voué la quasi-totalité de son existence au travail. Elle se comprend d'abord comme un art pensé du retrait, de la démarche réflexive, en somme, une culture de la bonne distance. Voyons-y l'atome d'écart par où se maintiennent le sens de la liberté, la possibilité de création et le rejet de toute forme d'aliénation. La retraite se cultive chaque jour dans la méditation solitaire, dans l'observation des choses et des êtres, se tenant ni trop loin ni trop près de l'affairement du monde et des passions qui l'animent.

Ce "clinamen" épicurien est la métaphore vivante de l'esprit libre, soucieux de distinguer ce qui est dû aux autres et ce qu'on se doit à soi-même. C'est dans cet esprit qu'une "jubilation" estivale peut se comprendre et se pratiquer afin de ré-ensemencer sa pensée et son questionnement. 

Nos activités reprendront dès la première semaine de septembre avec un Café-philo-Bedous le samedi 02 (Punir, de quel droit ?) et un Manhattan-philo le 06. Toutes les informations seront publiées prochainement ici-même. N'hésitez pas à consulter l'agenda. Nos lieux d'accueil devraient être maintenus et, pour cela, nous tenons à remercier vivement nos hôtes du Dimanche à la campagne, du Manhattan-café, du Matisse et de l'Escala.

Un dernier mot pour vous dire que le blog reste actif tout l'été et que vous pouvez intervenir, discuter les sujets, approfondir et prolonger ce qui a été engagé en laissant des commentaires.

En espérant vous retrouver le 2 septembre pour une reprise de haute tenue qualitative en vallée d'Aspe, permettez-moi, au nom de toute l'équipe Métaphores, de vous souhaiter un bel été philo-littéraire et d'intenses "jubilacions".

Didier Karl

Posté par metaphores 64 à 10:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 janvier 2017

D'une année à l'autre

Logo métaphore

Toute l'équipe Métaphores vous souhaite une belle année philosophique et littéraire, propice à de nouvelles modalités de pensée, à de nouvelles intuitions, lectures et rencontres créatives.

L'année 2016 aura été marquée par une dynamique de croissance enthousiasmante :

- Le Café-philo de Bedous animé par Véronique a rejoint Métaphores. Nous avons découvert à cette occasion un lieu charmant et une initiative qui mérite d'être d'autant plus saluée et soutenue qu'elle rencontre un public motivé par l'exercice philosophique dans la belle vallée d'Aspe. L'activité possède désormais sa rubrique spécifique sur le menu du blog.

- Nous avons réalisé au total une trentaine de soirées  : 21 Cafés/Apéros-philo ; 4 Cercles littéraires ; 3 Ateliers-philo ; 2 Cafés-Philo-Bedous, sur des thèmes philosophiques variés et essentiels : la violence, la sexualité, technique et techno-sciences, le corps, la nature, la séduction, la liberté, la politique ou encore le plaisir, l'illusion, les voyages, l'aliénation et la sagesse.

- La fréquentation du blog, en hausse de 47 % (par rapport à 2015), prouve que nos efforts ne sont pas vains. Près de 90 personnes sont désormais abonnées pour suivre nos actualités philo-littéraires. Les soirées et sujets ont suscité le désir des lecteurs d'intervenir dans les discussions. Plus de 200 commentaires et prolongements philosophiques ont été enregistrés cette année !

Nous tenons à remercier nos hôtes pour leur gentillesse et pour la qualité de l'accueil qu'ils nous réservent dans leur café : Le Dimanche à la campagne (Pau), le Matisse (Pau) et L'Escala (Bedous). Nous souhaitons évidemment poursuivre avec eux cette excellente collaboration.

Merci aussi à nos animateurs-bénévoles sans lesquels rien ne pourrait avoir lieu : Guy notre Président d'honneur, animateur résolu du Café et de l'Apéro, Janine pour le Cercle littéraire, David notre Président pour l'Atelier, Véronique et les suppléants Marie-Pierre et Didier (pour l'Atelier), ainsi que la modératrice, Nicole, qui assure le bon fonctionnement des cafés et apéros.

De nouveaux projets philosophiques sont en cours d'élaboration. Nous vous tiendrons informés ici-même de ces perspectives réjouissantes.

En attendant, nous vous donnons rendez-vous pour la première soirée Métaphores de la nouvelle année, samedi prochain, le 07, au Café-philo de Bedous sur le thème de la croyance

A très bientôt

DK

Posté par metaphores 64 à 17:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 septembre 2016

INFO : Migration du Café-philo

 

Logo métaphore

Information importante

        Nous sommes contraints de quitter la Coulée douce (la MJC Berlioz) qui accueillait le Café-philo depuis avril 2015. De nouvelles conditions que nous avons jugées contraires à l'esprit de nos activités nous sont désormais imposées par les Maisons de Jeunes et de la culture : cotisations, prise d'une assurance, absence de personnel d'accueil, absence de boissons, donc plus de pause conviviale autour d'un bon verre. Autant dire, un Café-philo sans café ou un Apéro-philo sans apéro.

Nous sommes conscients des difficultés financières rencontrées par ces structures mais les normes qui fixent aujourd'hui l'accueil d'une association comme la nôtre sont incompatibles avec notre projet qui se veut le plus ouvert possible et dégagé autant que faire se peut des déterminations économiques.

Nous tenons ici à rappeler que nos activités reposent intégralement sur le bénévolat des animateurs et la gratuité inconditionnelle en direction d'un public qui n'est tenu à aucune obligation, à aucun contrat d'assiduité, à aucune cotisation d'aucune sorte, à l'image de l'acte de penser.

Nous ne pouvons que regretter la direction prise par ces lieux à la vocation "publique" mais dont les contraintes financières déterminent manifestement, et de plus en plus, la politique générale, ce qui ne laisse pas d'interroger l'emprise de ces dernières sur tous les champs de la culture et sur la place de la gratuité dans notre société.

Le prochain Café-philo (clic) se tiendra donc au café-brasserie Le Matisse (clic), 17 rue Lalanne à Pau, face au musée des Beaux Arts, dans sa belle salle entièrement rénovée et chaleureuse du premier étage. Nous tenons vivement à remercier le patron pour sa gentillesse et pour l'intérêt immédiat qu'il a manifesté à notre endroit. Dans cette perspective, la gratuité de l'activité, la pause apéritive, essentielle, pourront être maintenues et chacun pourra consommer ce qu'il souhaite sans autre contrainte que son seul désir. 

Pour Métaphores, DK

Posté par metaphores 64 à 13:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 août 2016

Métaphore de rentrée

 

Logo Metaphores

 

Le mois de septembre est celui de la rentrée. L'association Métaphores ne fait pas exception. Elle revient proposer dans l'espace public palois ses diverses activités philo-littéraires, inviter chacune et chacun à des rencontres dont l'objectif premier consiste à "penser ensemble", à interroger collectivement ce qui est la plupart du temps recouvert par les mécanismes de la vie ordinaire, lesquels menacent sournoisement les sources vives de l'esprit. Comme le souligne Bergson, "sitôt que nos actions deviennent automatiques, la conscience s'en retire". 

C'est bien de conscience dont il s'agit. Philosopher, c'est d'abord retrouver sous l'ordinaire des habitudes mentales, la féconde vertu d'étonnement sans laquelle l'esprit finit par s'engourdir et se laisser aller à la morne répétition des tâches, à la cécité. L'étonnement n'est pas le seul effet d'une surprise. Il est, comme le rappelle l'étymologie, de l'ordre de l'effraction, de l'irruption, de l'ébranlement, du coup de "tonnerre" qui foudroie momentanément nos représentations et nous laisse comme suspendus devant la force d'une énigme. C'est là qu'opère une possible ouverture de conscience. Conscience qui, comme le note Schopenhauer, ne cesse plus alors de s'étonner. C'est là que s'imposent pour soi la nécessité d'une question et la prise de parole qui fait acte de sens.

Les cafés, apéros, ateliers et cercles sont autant de lieux essentiels permettant à une parole intersubjective de se dire, de se formuler, de dévoiler sous l'apparente banalité d'une situation ou d'une expérience, un enjeu plus décisif dont on peut ignorer soi-même l'intensité ou la valeur problématique, mais que d'autres pourront éclairer à leur tour. Si la méditation peut être solitaire, elle gagne aussi à rencontrer l'altérité, à s'y heurter parfois, ne serait-ce que pour découvrir son propre impensé. Là réside entre autres choses la puissance créatrice de nos rencontres, tant de fois vérifiée et remarquée par beaucoup d'entre nous, comme à l'occasion de notre première soirée de la saison consacrée à la colère.

Faire signe vers, transporter ailleurs et symboliser, qu'est-ce donc sinon créer des métaphores ?

Un dernier mot plus pragmatique celui-là. Certains auront sans doute remarqué la disparition de l'Apéro-philo et du Cercle littéraire au "Café suspendu" de Billère. Cela n'est pas de notre fait. Nous avons découvert mi-juillet avec une certaine stupéfaction que l'apéro-philo n'y avait plus sa place malgré la forte attractivité et disons-le, le franc succès de nos soirées dans ce lieu dit "associatif". La décision prise par la direction de cette structure lui appartient mais ne peut que nous interroger sur la difficulté de mettre en oeuvre des activités philosophiques dans l'espace public avec des personnes soucieuses de préserver de véritables lieux de pensée et pas seulement d'échanges. Nous poursuivons pour l'heure nos activités au café associatif la Coulée douce et au Dimanche à la campagne qui nous accueillent chaleureusement. Il n'est pas impossible que dans les semaines ou les mois prochains un nouveau lieu d'accueil soit retenu. A suivre donc.

Bonne rentrée philo-littéraire à tous.

Pour Métaphores,

Didier Karl

 

 

Posté par metaphores 64 à 16:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 décembre 2015

Métaphores : un an

Logo Metaphores

 

           Aujourd'hui même notre association souffle sa première bougie et avec elle, l'existence de ce blog. Rappelons que nos activités ne sont pas nées avec le projet Métaphores. Le café-philo et l'apéro furent créés respectivement par plusieurs membres de l'équipe actuelle en décembre 2008 et dans le courant de l'année 2009. Le cercle littéraire est déjà dans sa troisième année d'existence. Mais depuis la naissance du projet associatif en décembre dernier, nous assistons à un accroissement qualitatif de nos activités tout à fait enthousiasmant.

En une année, nous aurons rendu possible une trentaine de soirées philosophiques et littéraires à Pau. Des centaines de personnes s'y sont retrouvées avec le désir de penser ensemble des enjeux contemporains et universels, politiques, esthétiques, psychologiques, métaphysiques, moraux etc. Nous nous serons délocalisés deux fois pour des soirées spéciales à l'ITS et l'ESC.

 L'atelier-philo, sous l'impulsion de notre président et animateur, a permis de renforcer la dynamique en étendant le champ de nos investigations philosophiques à des domaines voisins : le droit, l'économie, l'art, l'éducation. Nous avons pu faire dialoguer ces disciplines avec des intervenants de grande qualité issus de ces divers domaines d'action et de compétence. D'autres belles rencontres viendront, à n'en pas douter par la suite.

Et puis, il nous faut saluer la création de ce blog, trait d'union vivant et interactif entre le public, les activités et les animateurs de l'association. La fréquentation ne cesse d'évoluer positivement avec désormais plus de 700 visites par mois et déjà près de 6000 consultations depuis la création de l'interface. Le caractère interactif s'amplifie également avec des commentaires de plus en plus riches et nombreux (pas moins de 200 cette année !). Tout laisse penser que les efforts consentis trouvent là de véritables raisons d'être. Et nous tenons à remercier tous les participants, tous ceux qui de près ou de loin font vivre des temps collectifs de pensée, de méditation et de convivialité.

De nouvelles choses se préparent pour l'année 2016 que nous devons encore finaliser. Mais la deuxième année s'annonce au moins aussi riche et passionnante que celle que nous venons de vivre.

Le dernière activité de l'année 2015 se tiendra mardi prochain le 08 décembre avec un café-philo à la Coulée douce. Venez nombreux.

Merci à tous.

Pour Métaphores, DK

Posté par metaphores 64 à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 juin 2015

Trêve estivale

Logo Metaphores

 

 

          Cher(e)s Ami(e)s,

      Nous pouvons dire que cette année fut des meilleures quant aux sujets traités, à la qualité incontestable des débats philosophiques, grâce au public et aux animateurs de notre association. Remercions donc ici même, Guy, David, Janine et Nicole la modératrice sans qui rien ne pourrait se faire. Et merci infiniment à nos hôtes, la Coulée Douce, le Café suspendu et le Van Gogh. Tout cela renforce l'idée selon laquelle la pratique et la rencontre philosophiques peuvent trouver une place féconde dans la Cité.

        Avec le solstice d'été, nos activités se mettent provisoirement en sommeil, jusqu'à la prochaine rentrée de septembre. Curieuse retraite qu'un repli estival ! Voyons-y le gage d'un renouvellement, de nouvelles inspirations, le temps de sentir, d'expérimenter, de méditer et de questionner le monde, l'existence et l'énigme partout présente mais dissimulée la plupart du temps à notre conscience. Toute cette fermentation devrait permettre de nouveaux agencements, de nouvelles quêtes et le creusement festif des enjeux que nous avons en partage et qui nous mobiliseront très prochainement.

       Pour l'heure, les deux cafés associatifs (Coulée douce et café suspendu) ont garanti la poursuite du Café-philo, du Cercle littéraire et sans doute de l'Apéro-philo en septembre (dont le jour devra être déterminé). L'atelier devrait se poursuivre au Van Gogh.

      Toutes les informations seront données ici-même au cours de l'été et dans la seconde moitié du mois d'août. Pour information, le blog reste actif. N'hésitez pas à intervenir sur les sujets déjà traités si les éléments qui s'y trouvent vous chatouillent l'esprit. 

       Bel été philosophique et littéraire à tous.

 

       Pour Métaphores, DK

Posté par metaphores 64 à 16:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]