Cercle Littéraire

         Le Cercle littéraire du mois de janvier s'est tenu le 25 au Dimanche à la Campagne à 18h45 sur le thème suivant : 

"Notes de lecture"

         "Depuis notre dernière séance, vous avez sûrement fait vos délices d'ouvrages divers, derniers prix littéraires ou auteurs recommandés par vos amis ou vos émissions préférées. Retrouvons-nous autour de nos notes de lecture pour partager coups de cœur, découvertes ou relectures. Chaque participant prépare, s'il le souhaite, la présentation de cinq à dix minutes environ d'une œuvre qu'il ou elle a particulièrement appréciée, avec lecture d'un passage représentatif. Chaque présentation peut être suivie de commentaires et questions à propos de l'oeuvre présentée. Au menu : Suggestions, conseils, critiques sur d'autres œuvres lues récemment. Au plaisir de passer une soirée ensemble autour de notre passion commune." 

Résumé de la soirée :

Un petit groupe de lectrices passionnées et motivées a bravé le froid pour se retrouver dans l'ambiance chaleureuse du Dimanche à la campagne. Voici leurs derniers coups de cœur, œuvres récentes ou plus anciennes. Le thème de l'enfance se retrouve dans plusieurs des œuvres présentées.

                1) Le sagouin  de François Mauriac  1951

Résultat de recherche d'images pour

 C'est la lecture de vers de cet auteur qui a amené à ce court récit où l'amour fait cruellement défaut. L' enfant mal aimé ressemblant trop à un père épousé pour le titre qu'il porte, deux êtres un peu « demeurés » à qui est refusé le don d'amitié ou d'intérêt à l'autre. Récit émouvant porté par une écriture dense et forte suggérant la beauté derrière les apparences .

                 2)  Les Demeurées de Jeanne Benameur  2002

Résultat de recherche d'images pour

 La mère est l'idiote du village et vit repliée dans une  relation fusionnelle avec sa fille . Mais le monde se rappelle avec l'intrusion  de l'école Et c'est l'institutrice qui va se trouver enfermée dans l'échec, l'incompréhension et la solitude face au mystère d'êtres demeurés mais qui possèdent une force insoupçonnée. L'écriture poétique, incantatoire elliptique fait naître un beau récit.

               3) Petit Pays  de Gaël Faye  2016

Résultat de recherche d'images pour

 Des accents autobiographiques dans ce premier roman qui cherche à ressusciter le paradis de l'enfance, le bonheur et l'insouciance, avec la famille et les copains. Mais quand on est un gamin franco-rwandais au Burundi dans les années 90, un jour, le paradis se transforme en enfer, monde d'horreur incompréhensible. «Ce qui s'est passé dans ces régions-là a atteint les sommets de violence et d 'horreur que même la littérature ne pourrait pas décrire et j'ai essayé-comme le personnage met la violence à distance, moi-même en tant qu'écrivain à  ce moment-là, j'ai essayé de mettre le plus longtemps possible cette violence à distance et de ne pas trop la décrire.»

 Le thème du don est interrogé dans un récit très documenté :

               4) Réparer les vivants de Maylis de Kérangal 2014. La construction narrative offre de beaux portraits des différents acteurs et de leurs milieux.

Résultat de recherche d'images pour

              5)  De coeur inconnu  de Charlotte de Valandré inspiré d' une histoire vraie : la rencontre entre le mari de la donneuse et celle qui a reçu le cœur. Ecriture précise et poétique qui aborde avec délicatesse ce sujet difficile. 

Résultat de recherche d'images pour

           

                 6)  Les secrets de famille, la quête de l'identité est au cœur de La cache, premier roman de Christophe Boltanski.

Résultat de recherche d'images pour

Dans le Paris de l'Occupation, une famille d'artistes, des Juifs immigrés souffre d'une névrose familiale nourrie par la peur, l'exil et la clandestinité. A la manière d'une enquête policière construite comme un jeu de Cluédo, le récit cherche la vérité derrière le mensonge et la multiplication des identités.

               7) L'Indolente de Françoise Cloarec 2016 explore le mystère de Marthe Bonnard. 

Résultat de recherche d'images pour

L'épouse du peintre Pierre Bonnard est omniprésente dans les tableaux de son mari. A la mort de ce dernier, en 1946 on découvre que Marthe, qui se disait orpheline, avait une mère et une sœur qu'elle voyait en cachette. Dans les péripéties de cette incroyable double vie, toute une époque revit: le milieu de l'art du début du XX°, la façon de travailler de Bonnard, ses amis, sa maison du Canet. Ce récit offre aussi l'occasion de redécouvrir la peinture de cet homme discret au travers de l'incroyable histoire de son modèle.

                8) Un voyage original en Italie, telle est l'invitation de Jacques de Saint Victor avec Via Appia. 

Résultat de recherche d'images pour

En suivant l'antique Via Appia qui relie Rome aux Pouilles, ce carnet de route se lit comme un feuilleton et croise tous les domaines : art, histoire, sociologie, politique. Ce grand spécialiste et amoureux de l'Italie voyage seul et se livre  au cours de son cheminement…à bord de sa vieille Panda. Il fait revivre couleurs, odeurs, saveurs dans un véritable enchantement. Livre bourré de références, gourmand et gai.

               9) Le Maître des jardins noirs d'André -Marcel Adamek. Atmosphère inquiétante dans ce récit à l'ombre d'un village déserté ravagé autrefois par la peste; la rencontre de deux mondes qui se méconnaissent, celui  de la campagne et de la ville ; regards soupçonneux, sorcellerie, étranges récits aux frontières du mythe et du surnaturel.

Résultat de recherche d'images pour

 

                   10) Laurent Gaudé avec Ecoutez nos défaites  Magnifique récit à l'écriture envoûtante, lancinante et haletante. 

Résultat de recherche d'images pour

Enchâssés dans une histoire d'amour improbable, les voix de chefs de  guerre se relaient : Hannibal le Carthaginois, le Général Grant, le Négus d'Ethiopie. Ils évoquent les batailles qu'ils ont menées, victoires cher payées en vies fauchées et horreurs sanglantes. Réflexion mélancolique et grave  sur la destinée humaine, l'Histoire, le fracas des batailles et le silence de la mort .

Pour Métaphores, Janine Delaitre