Cercle Littéraire

Le Cercle littéraire du mois de novembre s'est tenu le jeudi 03 au Dimanche à la campagne (clic) à 18h45 à Pau sur le thème suivant :

LA LECTURE

et de nous interroger sur cette activité tantôt suspectée tantôt célébrée, c'est selon, à partir de nos propres pratiques. Comment choisit-on les œuvres que nous lisons ...ou comment nous choisisssent-elles ? Quels rituels de lecture ? Quelles attentes ? Quelle place ?" (JD)

Résultat de recherche d'images pour

Résumé de la soirée : 

    Les différentes pratiques de la lecture sont liées au développement de la technique : lecture collective et à voix haute avant l'imprimerie, devenue silencieuse et solitaire avec l'apparition de l'imprimerie et la large diffusion de l'objet livre .

    Les figures de lecteurs rencontrées dans les œuvres lancent le questionnement sur l'image de la lecture selon les époques : lecture suspecte qui éloigne de l'action et de la vie en créant des  chimères : de  Don Quichotte , gorgé de lectures qui dessèchent son cerveau en le remplissant d'extravagances, contre-modèle du lecteur idéal à Emma Bovary qui se nourrit de clichés romanesques, dessinant les charmes mensongers d'un idéal illusoire en passant par Julien Sorel qui lit en cachette, le Mémorial de Sainte-Hélène qui plus est ! Au lieu de travailler.

      Lecture source de savoir et de réflexion chez les humanistes, à l'origine de l'écriture pour Montaigne, univers des livres qui décident de vocations : celle de Jean-Paul Sartre, et de bien d'autres. Evasion bienheureuse d'un réel décevant, temps de bonheur, compagnonnage et discussion avec les grands esprits par delà le temps et l'espace, pied de nez à notre condition en multipliant les expériences, fenêtre ouverte sur le monde, expression de liberté.

       Les interventions ont souligné le plaisir de la lecture, la sensualité de l'objet livre, prémisse de la découverte, l'importance du titre, de la quatrième de couverture. Livres conseillés par le libraire, les amis qui prêtent et conseillent, les chroniques spécialisées des journaux et revues , les émissions télévisées … Livres aussi qui choisissent leur lecteur et viennent étancher des soifs qui s'ignoraient encore. Livres au goût délicieux de l'interdit,trouvés dans une malle, lus avec le frisson de la transgression, soulevant un coin de voile sur des mystères jusqu'alors insoupçonnés... Magie des lectures de l'enfance : moment privilégié où les parents lisent des histoires à leurs enfants, cercle s'élargissant parfois aux amis des enfants, communauté heureuse autour d'une voix qui fait chanter les mots, continuer à lire aux enfants même quand ils savent lire ; source du goût de lire car lire, c'est aussi revivre ce premier enchantement. Mais parfois, temps où la faim des mots se ralentit, s'assoupit pour reprendre plus fortement. Liberté de ne pas terminer un livre, d'en lire plusieurs en même temps. Lire et relire…de grands classiques lus parfois sous la contrainte au temps du collège et du lycée mais redécouverts avec émerveillement parce que, à 18 ou à 40 ans les livres ne nous racontent pas la même histoire. Graines semées et auxquelles il faut laisser le temps de germer.

      Belle et riche soirée où s'est partagée la gourmandise de lire, nombreux échanges autour d' oeuvres. Voici les titres cités, tels qu'ils sont apparus au fil des échanges  :

Mauvignier     Continuer

Leïla Slimani   Dans le jardin de l'ogre, Chanson douce  Goncourt 2016 , belle construction romanesque

Belle du seigneur   Albert Cohen, formidable  roman d'amour  

Cent ans de solitude   Garcia-Marquez 

Le livre de l'intranquillité   Pessoa

Trois contes :  Un cœur simple    Flaubert

La mesure du silence,  Mia Coutau  écrivain du Mozambique ; très court ; surréaliste et poétique

Jésus-la-Caille  Francis Carco

Le jardin des supplices  Octave Mirbeau  cruauté, sadisme, humour noir et violent réquisitoirecontre l'hypocrisie du monde occidental        

Lucien Bodard,     Monsieur le consul  Anne-Marie

Georges Pérec,  L'homme qui dort

Marcher droit, tourner en rond  Emmanuel Vernet , cruel et tendre portrait de tous les membres d'une famille

La vieille qui marchait dans la mer   Frédéric Dard

L'année prodigieuse  Elena Ferante

 Le dernier qui s'en va éteint la lumière   essai sur l'extinction de l'humanité Paul Jorion

 Auteurs étrangers :

 Toni Morrison     Beloved

 David Lodge     La vie en sourdine charge contre l'exercice universitaire de l'explication de texte, malicieux et jubilatoire

 John Irving      La part de Dieu, la part du Diable

 Paul Auster      L'invention de la solitude, livre poème écrit après la mort de son père, Chronique d'hiver                          

 Joyce Carol Oates    Chutes       

 Jonathan Frantzen    Freedom une histoire d'amour qui croise les problèmes actuels de la planète

 Notes de ma cabane de moine    Kammo no Chômei, poésie japonaise

 La Montagne de l'Âme  Gao Xingjian, pèlerinage d'un homme sur les chemins de la vie, écrit à la deuxième personne

 Italo Calvino  Le Vicomte pourfendu, Si par une nuit d'hiver, un voyageur drôle et jubilatoire

 Mariane Alphant  Ces choses-là, essai

 Comment j'ai vidé la maison de mes parents, Lydie Flem, l'expérience du deuil

 Cent vues de Shangaï 

 Nicolas Bouvier, un passeur pour notre temps de Nadine Laporte

 et bien sûr les livres de Nicolas Bouvier

 Un paradigme, court essai sur ce qui fait advenir la pensée  

 Esquisses, Jean François Billeter, sinologue et philosophe

 

Pour Métaphores, Janine Delaitre