Cercle Littéraire

 

Le Cercle littéraire s'est tenu jeudi 04 février 2016 à 18h45 à Billère au Café-suspendu (café associatif, 15 Rue Jeanne Lasansaa). Le thème de la soirée fut : 

Ecrivains-voyageurs  

         Trois figures de découvreurs du monde, tôt travaillés du désir de rejoindre l'horizon portant leurs pas de la Chine au Tibet, de la Russie aux Indes, du Sahara au Japon …Trois voyageurs, curieux des autres, habités d'une soif toujours renouvelée d'ailleurs. D'abord arpenteurs d'espaces géographiques, ils se découvrent aventuriers d'un autre espace, celui de l'intériorité, quand la recherche spirituelle, la quête du sens de l'existence, le désir de connaissance s'invitent .

 Leurs ouvrages ont alimenté nos échanges autour du voyage hors de soi, chemin vers le voyage en soi. 

Résumé de la soirée : 

         A travers le parcours des trois écrivains voyageurs : Alexandra David-Néel, Blaise Cendrars, Nicolas Bouvier se pose la question des motivations du voyage et de son écriture. Les déplacements, le désir d'ailleurs traversent l'enfance de nos trois auteurs : déménagements de la Suisse à l'Italie pour le futur Blaise  Cendrars, une première expérience mystique pour la jeune Alexandra , cependant que  Nicolas Bouvier rêve sur les cartes du monde. Les conditions de leurs voyages diffèrent : si l'exploratrice dispose d'une fortune personnelle , Nicolas Bouvier, issu d'une famille bourgeoise cherche à  se déplacer avec des moyens limités. Blaise Cendrars connaît la faim et doit travailler pour subvenir à sa vie matérielle.

       Il a fallu beaucoup de ténacité à Alexandra David-Néel au début du siècle précédent, obligée de  se noircir le visage ou de dissimuler ses cheveux trop clairs pour être la première européenne à entrer à Lhassa .

       Nicolas Bouvier et Blaise Cendrars cherchent à vivre au plus près des gens du pays et à éprouver leur être au monde. Alexandra David-Néel est habitée par la recherche d'une sagesse, l'atteinte du Nirvana. Elle n'en observe pas moins moeurs et habitudes de vie. L'écriture arrive après les voyages, dans un temps de pause, Paris ou Genève. Au cours des pérégrinations, carnets et notes fixent quelques traits,auxiliaires de la mémoire. Alexandra devient une spécialiste du bouddhisme, doublée d'une ethnographe. Accompagnée de son fils spirituel, elle parcourt les sentiers de monastère en monastère, rencontre de grands lamas et trouve la sagesse qu'elle cherchait.

      L'urgence pousse les deux hommes à aller de l'avant, dans une dynamique de l'errance.  Le mouvement habite leur écriture : phrases nerveuses ou souffle qui emporte  rythment leurs mots.  Partir, c'est respirer, dit Nicolas Bouvier. Il se détache de son moi pour s'ouvrir à autrui et au monde. Poèmes, récits et photographies rendent compte de ses découvertes. Pour ces  voyageurs immobiles dans le temps de l'écriture, un nouveau chemin s'invente dans le langage. Désir de partager, de revivre plus intensément et en pleine conscience ce qui a été vécu.

  « Ecrire, c'est peut-être abdiquer » dit Blaise Cendrars .

   Si vivre est la seule vérité, écrire ramène de l' hors-soi à l'en-soi pour le plus grand bonheur des lecteurs .

Résultat de recherche d'images pour Alexandra David-Néel   

Quelques lectures : Voyage d'une Parisienne à LhassaAu pays des brigands gentilhommesLa lampe de la sagesse 

Résultat de recherche d'images pour Blaise Cendrars 

A découvrir : BourlinguerDu monde entier Poèmes   

Résultat de recherche d'images pour Nicolas Bouvier

Lectures conseillées : Le poisson–scorpionDe l'usage du mondeChronique japonaise

L'animation fut assurée par Janine Delaitre et Anne Rougeaux.

Pour MétaphoresJD